Accueil > Documents pédagogiques > ETATS PONTIFICAUX (754-1929)

ETATS PONTIFICAUX (754-1929)

mars 16, 2010

En 754, Pépin le Bref s’engage à céder au pape les terres conquises sur les Lombards. Ces terres correspondent au territoire de l’ancien exarchat de Ravenne. Cette donation est ensuite confirmée par Charlemagne (fils de Pépin le Bref) en 774 à Rome.

Luttes entre pape et empereurs du Moyen-âge à l’époque Moderne

La papauté souhaite affirmer son pouvoir qu’elle dit tenir de Dieu au même titre que les différents empereurs germaniques et en particulier Frédéric Ier Barberousse.

C’est alors que se créent deux partis, les Guelfes qui soutiennent le pape et le pouvoir spirituel, et les Gibelins favorables en l’empereur du Saint Empire germanique.

Au XIVème siècle, les Etats pontificaux sont à leur apogée avec sept provinces. Pendant les guerres d’Italie, le pape Jules II prend possession de la Romagne. Les villes de Comacchio et Ferrara sont annexées au domaine clérical par le pape Clément VIII en 1598. En 1631, c’est au tour d’Urbino d’être annexée.

Avec la Révolution Française et Napoléon 1er

En 1796, le Directoire envoie le général Bonaparte accompagné de Gaspard Monge pour la campagne d’Italie pour étendre l’idéal de la Révolution Française .

 En 1798, les troupes françaises envahissent Rome. Le pape Pie VI s’enfuit. La République romaine est proclamée. Pie VI trouve refuge dans la chartreuse de Florence. Il est fait prisonnier et emmené par les troupes françaises à Bologne, puis à Parme, Turin, Grenoble, et enfin Valence, où il décède le 29 août 1799.

En septembre 1799, les troupes favorables au pape reprennent Rome. Pie VII restaure les États pontificaux en juin 1800. Mais ils sont de nouveau envahis par les Français en 1808. L’année suivante, Napoléon décide d’annexer les Etats pontificaux à l’Empire pour former « les départements du Tibre et de Trasimène ».

En 1815, Pie VII rétablit les États pontificaux grâce aux puissances réunies au congrès de Vienne.

En 1860, le Piémont annexe une partie de ces territoires, laissant Rome au pape. Le XX septembre 1870, après l’évacuation des troupes françaises, Rome est rattachée au royaume d’Italie.

L’évolution des Etats pontificaux au XXème siècle

 Le 20 septembre 1900, les Etats pontificaux sont dissous par le pape Léon XIII. Le 11 février 1929, le dictateur fasciste Benito Mussolini signe avec le cardinal Gasparri (représentant du pape Pie XI) les Accords du Latran qui donnent naissance à l’indépendance du Vatican, nouvel Etat pontifical indépendant du gouvernement italien.

Catégories :Documents pédagogiques
%d blogueurs aiment cette page :