Accueil > Lexiques historiques > Lexique journée BOLOGNE

Lexique journée BOLOGNE

mars 16, 2010

 Arcades : Avec ses 35 kilomètres de galeries Bologne est la ville qui possède le plus d’arcades au monde. L’arcade de Saint-Luc relie le sanctuaire à la ville (il mesure presque quatre kilomètres et fut achevé en 1739, après 65 ans de travail).

Baroque : Mouvement artistique, apparaît dès la fin du XVIe siècle. Il se distingue par l’exagération des formes et des sentiments. La peinture et la sculpture baroques privilégient la représentation de scènes de martyres ou d’extase. L’architecture baroque se caractérise par une importante surcharge décorative.

Carbonari : Membres des sociétés secrètes qui luttent pour l’unité italienne.

Classique : Tout comme l’art de la Renaissance, il se caractérise par un retour aux sources de l’Antiquité. Il recherche l’ordre, la rigueur et la symétrie.

Cloître : Jardin intérieur bordé d’une galerie à arcades à côté d’une église.

Concile de Trente (1545-1563) :  un grand concile qui réunit tous les évêques s’ouvre à Trente, en Italie, pour mieux former le clergé , réaffirmer l’autorité pontificale et les dogmes catholiques . Une pratique de la religion, plus profonde et plus personnelle, se développe. Elle donne naissance à une nouvelle forme d’art, le baroque, qui exprime dans la décoration et l’architecture la puissance de l’Eglise catholique face aux temples austères des protestant .

Déambulatoire : Galerie qui entoure le chœur de certaines églises et relie leurs bas-côtés.

Dominicains : Ordre des Frères prêcheurs ou dominicains fondé par Saint Dominique.

Franciscains : Ordre des Frères mineurs fondé par Saint François d’Assise(1182-1226)Ordres mendiants Franciscains et dominicains ont en commun le refus de toute propriété. Pour vivre, les moines travaillent ou demandent l’aumône, comme les pauvres. Au XIIIème siècle, Franciscains et Dominicains quadrillent les villes de leurs couvents. L’objectif de ces ordres mendiants: faire reculer l’hérésie. Par un nouveau mode de prédication et des formes de spiritualité renouvelées.

Gastronomie : Bologne a donné son nom à une célèbre sauce tomate . Spécialités : mortadelle tagliatelles , lasagnes.

Gibelins : Partisans de l’empereur romain germanique dans l’Italie du XIII au XVème siècle.

Gothiques : À partir du milieu du XIIe siècle, l’art gothique supplante l’art roman. Il se caractérise par l’utilisation des arcs-boutants (soutenant les murs de l’extérieur) et de la croisée d’ogive (permettant de répartir les poids et les poussées). Les églises gagnent en hauteur. Les murs sont percés de hautes fenêtres, qui laissent pénétrer largement la lumière. Dans le même temps, l’art des vitraux se développe : grandes verrières et rosaces (fenêtres circulaires ) sont richement colorées.

Guelfes : Partisans des papes dans l’Italie du XIII au XIVème siècle.

Etats du Pape : Bologne fut la seconde ville après Rome de l’État pontifical. Les États pontificaux ou « États de l’Église » sont les États qui étaient sous l’autorité temporelle du pape. En 1598, Clément VIII annexe Ferrare et Comacchio.

Lombards : peuple germanique qui envahit l’Italie à partir du VI et VIIème siècle au détriment de l’Empire Byzantin (conquête de Ravenne en 712 , Bologne en 727 ).

Maniérisme : Courant artistique apparu en Italie au XVI ème siècle, il cultive la « manière » de l’artiste en recherchant l’originalité de l’effet.

Neptune : dans la mythologie romaine dieu de la mer Ogive : arc tendu diagonalement qui sert à soutenir une voûte.

Péristyle : Colonnade formant un portique qui entoure l’extérieur d’un édifice .

Pinacothèque : Musée ou galerie consacrés à la peinture, principalement dans les villes italiennes.

Reliquaire : Statue ou coffret contenant les restes du corps ou des objets liés à la vie d’un saint.

Retable : Tableau d’église placé derrière l’autel. Roman : L’art roman, qui apparaît vers la fin du Xe siècle,et se développe au XI et XII est caractérisé par l’utilisation de la voûte en berceau. Portail : entrée principale d’une église.

Risorgimiento : Terme italien signifie résurrection , désignant le mouvement d’unification de l’Italie (seconde moitié XVIIIème siècle à 1860 ).

Stalles : Siège en bois à haut dossier réservé au clergé, dans le chœur d’une église.

Triptyque : Panneau peint ou sculpté formé de deux volets latéraux et une partie centrale.

Via Emilia : Crée par le consul Aemilius en 187 av.JC elle reliait Rimini à Plaisance et traverse la Strade Maggiore à Bologne (Bononia).Elle a donné son nom à l’Emilie.

Catégories :Lexiques historiques
%d blogueurs aiment cette page :