Accueil > Documents pédagogiques > Le Pô , le plus important fleuve d’Italie

Le Pô , le plus important fleuve d’Italie

La plaine du Pô en Italie septentrionale est l’une des  régions les  plus riches d’Italie .Elle est  fertile grâce au fleuve et à ses 141 affluents !

 Le fleuve se termine dans le delta du Pô en mer Adriatique. (Adria ville qui donna son nom à la mer Ardiatique est située en Vénétie ).

 Le Pô mesure 652 km, il est navigable sur 389 km.   Il prend sa source à Pian del Re sur le territoire de la commune de Crissolo au pied du Monte Viso, à 2 022 m d’altitude, dans les Alpes .

 Le fleuve se jette dans l’Adriatique, en formant un vaste delta de 380 km² débutant à proximité de Ferrare, où le Pô se divise en trois branches: Le Pô principale (au nord de Ferrare), depuis Ferrare en Pô de Volano et Po di Primaro, pour former le Delta du Pô.

Le Pô principal se subdivise ensuite en cinq bras secondaires : le Pô de Maestra, le Pô de la Pila, le Pô des Tolle, le Pô de Gnocca et le Pô de Goro.

Le delta du Pô est la partie comprise entre la zone où le fleuve se sépare en plusieurs branches, et la côte Adriatique, jusqu’à Ravenne, Cervia.

     Civilisation gréco-étrusque et romaine

  • Les assainissements des marais dans les environs de Comacchio en 1922 a permis la découverte de la cité engloutie de Spina, datant autour du VIe siècle av. J.-C. et témoignant de la présence étrusque qui y avait fondé un port de commerce.
  • La pénétration des Romains plus au sud du delta, commence avec la fondation de Rimini (Ariminum 268 av. J.-C.) sur l’Adriatique. 
  • Nécropole romaine de Voghenza  et Voghiera.
  • 1981 découverte d’un navire romain près de Comacchio avec sa cargaison.

Le Parc régional du delta du Pô d’Émilie-Romagne , classé au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO est le plus grand parc régional italien

C’est une aire protégée qui couvre 52.000 hectares de la région Émilie-Romagne, qui s’étend du Pô de Goro et qui couvre tout le delta historique du Pô, englobant également les embouchures des fleuves Reno, Lamone, Bevano. Incluant entre autres les zones humides et saumâtres de la côte Adriatique et l’arrière-pays immédiat : la poche de Goro, les marais de Comacchio, les terres de Ravenne, les salines de Cervia, les forêts d’Argenta et les pinèdes du Lido di Classe à l’embouchure du Savio au nord de Cervia.

Le parc du delta du Pô possède la plus vaste extension de zone humide protégée d’Italie. La flore est variée au point de compter environ un millier d’espèces diverses. Même remarque en ce qui concerne la faune, avec plus de 400 espèces différentes, entre les mammifères, reptiles, amphibiens et poissons.La présence d’oiseaux est tellement révélatrice, avec plus de 300 espèces (nidification et hibernation), qui fait du delta du Pô la plus importante zone ornithologique italienne et une des plus connues d’Europe pour les observateurs d’oiseaux.

Valli : Marais.

 Lido : Accumulations littorales parallèles au rivage et délimitant des lagunes.

Catégories :Documents pédagogiques
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :