Accueil > Documents pédagogiques > Nice, 1860 Réunion, annexion ou rattachement à la France ?

Nice, 1860 Réunion, annexion ou rattachement à la France ?

Si Nice est aujourd’hui française, elle le doit à un accord secret passé à Plombières (Vosges) en juillet1858 entre l’empereur Napoléon III et Camille Cavour, ministre du roi de Piémont-Sardaigne, Victor-Emmanuel II. Ce dernier a des visées sur la Lombardie et la Vénétie, alors occupées par les Autrichiens, et rêve dans un premier temps de constituer un royaume de Haute-Italie. Napoléon le Petit, comme le surnommera Victor Hugo, s’inspirant de la politique italienne de son oncle, verrait bien, lui, des membres de la famille impériale régner sur le royaume des Deux-Siciles et au centre de la péninsule, tout en redonnant à la France sa frontière naturelle des Alpes. Le marché sera donc le suivant : une aide militaire française pour se débarrasser de l’occupant, en échange de la Savoie et du comté de Nice . lire la suite en cliquant sur le lien  Nice, Réunion , annexion ou rattachement à la France

Catégories :Documents pédagogiques
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :